Le bronze grâce à la force mentale

Le bronze grâce à la force mentale

10.06.2015; Montreaux; Fechten - Euro 2015 - Team Degen; . © Valeriano Di Domenico

L’équipe Suisse d’épée a fait preuve de force mentale lors de la compétition d’équipes. Après une lourde défaite en demifinale, les Suisses ont fini par gagner la médaille de bronze.

Ils ont mobilisé les dernières ressources, physiques et mentales. Max Heinzer, Benjamin Steffen Peer Borsky et Fabian Kauter, qui est resté sur le banc dans les derniers assauts, ont ainsi dominé l’Ukraine par 39-28 et se sont assurés le bronze, la cinquième médaille consécutive lors des CE. « Je suis très fier de toute l’équipe », confia Max Heinzer, déjà médaillier d’argent de la compétition individuelle, « j’aurais été très deçu si pas tous mes coéquipiers auraient pu quitter Montreux avec une médaille. »

La déception que la médaille n’est pas de la même couleur (d’or) comme lors des trois dernières éditions à Legnano, Zagreb et Strasbourg n’a pas perduré plus de deux heures. Mais la phase après le combat perdu face à l’Estonie n’avait pas été des plus faciles, le revers avait été très difficile à digérer. « Les deux heures dans les vestiaires étaient durs », soupira Heinzer,  « tout d’abord, il n’y avait qu’un grand vide mais après une demi-heure on s’est dit qu’on ne veut pas terminer sur une autre défaite devant tous nos supporteurs magnifiques. »

La réaction de l’équipe est formidable surtout à cause du fait que la Suisse n’avait pas accédé à la finale, bien qu’elle ait eu une jambe et demie dedans. Contre l’Estonie, Heinzer mena 38-34 avant de se faire remonter et perdre enfin à la « mort subite ». Le Schwytzois, normalement presque imbattable dans les phases les plus chaudes, a assumé ses responsabilités : « Je ne suis pas une machine. Ces 39 secondes là, je ne les ai pas bien gérées. »

Le titre est revenu à la France qui a aisément eu raison de l’Estonie et ainsi a confirmé son statut de favori.

Dans la compétition du sabre dames, les Russes se sont imposées pour la quatrième fois consécutive.

Facebook

Twitter